Ça y est, c’est décidé, je me lance !

By / 26 septembre 2014 / Genèse du projet

Même si le titre peut faire penser à une pulsion, cela fait bien longtemps que je sais qu’un jour, je me lancerai !

L’envie d’entreprendre

Cette envie répond, à mon sens, à plusieurs besoins :
– de prendre ces propres décisions. Celles-ci peuvent aussi bien concerner la stratégie, les choix techniques que bien d’autres sujets plus terre-à-terre comme le choix des horaires ou la localisation géographique
– d’éviter les « bullshit jobs » ou « jobs à la con » : les métiers dont la société se passerait bien. Globalement, quand on commence à nous demander des « reports » sur tout et n’importe quoi, que le titre serait mieux en bleu ou que le logo devrait être plus gros, c’est que ça ne va pas dans le bon sens ! L’essai de David Graeber, parut sur StrikeMagazine, en fait une très bonne description (–> par ici pour la version française : Lagrottedubarbu.com)
– de prendre des risques. Mon envie de m’endetter étant somme toute assez mesurée, j’ai fait le choix de m’orienter vers la prestation de services (en commençant par la prestation de mes propres talents 😉 )

Alors, pourquoi aujourd’hui ?

Où j’en suis ?

– Je suis en CDI depuis bientôt 2 ans et, après avoir participé à un certain nombre de challenge intéressant, je sens que l’euforie globale de l’entreprise s’estompe et donc, je m’ennui un peu
– Après avoir sondé ma hiérarchie, je suis arrivé à la conclusion que mon poste n’offrait pas de perspectives intéressantes

Les aides et le timing

Étant en plus ou moins bons termes avec ma hiérarchie, je les ai très rapidement informé de mon envie de partir pour créer ma propre société. Partant de là, il a été plutôt facile de se mettre d’accord sur la date du départ et surtout sur les modalités de celui-ci (je parlerai, plus en détails, de la rupture conventionnel dans un futur article).

L’envie d’entreprendre, c’est bien, mais entreprendre quoi ?

Comme je le disais un peu plus tôt, mon souhait est de m’orienter vers de la prestation de services et, plus en détails, vers la prestation de services informatiques.

Dans ce domaine, que ce soit en termes de structure qu’en termes de choix techniques, il y a de tout : des auto-entrepreneurs très techniques aux agences internationales qui génèrent des sites à la chaînes.

Quitte à lancer une énième agence, autant en lancer une qui soit spécialisée sur des technologies très « 2015 » : pour ma part, ce sera le développement d’applications mobiles orientées métiers. Je rentrerai plus en détails, dans un prochain article, sur la construction de l’offre ainsi que sur mes différents choix techniques.

About Author

Nicolas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top